Eolien | Historique

 

Couverture éolienne Production normalisée
Année 2015 2015 - Par mois
Année 2014 2014 - Par mois
Année 2013 2013 - Par mois
Année 2012 2012 - Par mois
Année 2011 -
Année 2010 -
Année 2009 -

Comparaison des quatre dernières années

 

Quatre ans en un coup d'oeil ? C'est ici !

 

 

Un zoom sur l'onshore (éolien terrestre)

 

 

Et pour les navigateurs un zoom sur l'offshore (éolien maritime)

 

 

 

Année 2016

 

Couverture éolienne

Découvrez ici le pourcentage de logements qui auraient pu être alimentés en énergie par les éoliennes du pays.

 

 

La météo des énergies renouvelables utilise les données de production d’Elia.


Le graphique indique le pourcentage de logements de Belgique (4 700 000) alimentés par la production éolienne : en vert clair pour des ménages URE (2 200 kWh/an) et en vert foncé pour les ménages standards (3 500 kWh/an).

 

Production normalisée

Pour comparer facilement des périodes de temps sans tenir compte de la puissance du parc éolien, la meilleure façon est de se pencher sur le taux de charge. Si on prend l'énergie  totale et qu'on imagine qu'elle est produite par des éoliennes qui tournent en continu à leur puissance maximale, on obtient le taux de charge. Le voici pour 2016, avec une distinction faite entre l'onshore et l'offshore, où le vent souffle de façon différente.

 

Et par mois :

Janvier

 

Février

 

Mars

Avril

Mai

 

Juin

 

Juillet

Août

 

Septembre

 

Octobre

 

Novembre

 

 

 

Décembre

 

 

 

Année 2015

 

Couverture éolienne

Découvrez ici le pourcentage de logements qui auraient pu être alimentés en énergie par les éoliennes du pays.

 

 

La météo des énergies renouvelables utilise les données de production d’Elia.


Le graphique indique le pourcentage de logements de Belgique (4 700 000) alimentés par la production éolienne : en vert clair pour des ménages URE (2 200 kWh/an) et en vert foncé pour les ménages standards (3 500 kWh/an).

 

Production normalisée

Pour comparer facilement des périodes de temps sans tenir compte de la puissance du parc éolien, la meilleure façon est de se pencher sur le taux de charge. Si on prend l'énergie  totale et qu'on imagine qu'elle est produite par des éoliennes qui tournent en continu à leur puissance maximale, on obtient le taux de charge. Le voici pour 2015, avec une distinction faite entre l'onshore et l'offshore, où le vent souffle de façon différente.

 

Et par mois :

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

 

Novembre

 

 

Décembre

 

 

Année 2014

 

Couverture éolienne

Sur l’année, en moyenne, l’équivalent de 43 % ou 27 % des logements belges auraient pu être alimentés en énergie, selon leurs profils de consommateurs.

Découvrez ici le pourcentage des logements qui auraient pu être alimentés en énergie par les éoliennes belges.

 

 

La météo des énergies renouvelables utilise les données de production d’Elia et vous offre ensuite les statistiques pour les 1 833 MW du parc éolien belge (1 121 MW onshore + 712 MW offshore, au 31/12/14). En 2014 la puissance du parc éolien belge a été régulièrement augmentée, essentiellement par la croissance de l'éolien offshore (+ 45 % de puissance installée).


Le graphique indique le pourcentage de logements de Belgique (4 700 000) alimentés par la production éolienne : en vert clair pour des ménages URE (2 200 kWh/an) et en vert foncé pour les ménages standards (3 500 kWh/an).

 

Production normalisée

Pour comparer facilement des périodes de temps sans tenir compte de la puissance du parc éolien, la meilleure façon est de se pencher sur le taux de charge. Si on prend l'énergie produite totalement et qu'on imagine qu'elle est produite par des éoliennes qui tournent en continu à leur puissance maximale, on obtient le taux de charge. Le voici pour 2014, avec une distinction faite entre l'onshore et l'offshore, où le vent souffle de façon différente.

 

Et par mois :

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

 

Année 2013

 

Couverture éolienne

Sur l’année, en moyenne, l’équivalent de 34 % ou 22 % du nombre de logements la Belgique auraient pu être couverts, selon leurs profils de consommateurs.

Découvrez ici le pourcentage des logements qui auraient pu être couverts par les éoliennes belges.

 

 

La météo des énergies renouvelables utilise les données de production d’Elia et vous offre ensuite les statistiques pour les 1 540 MW du parc éolien belge (1 050MW onshore + 490 MW offshore, au 1/01/14). En 2013 la puissance du parc éolien belge a été régulièrement augmentée, essentiellement par la croissance de l'éolien offshore (+ 29 % de puissance installée).


Le graphique indique le pourcentage de logements de Belgique (4 700 000) alimentés par la production éolienne : en vert clair pour des ménages URE (2 200 kWh/an) et en vert foncé pour les ménages standards (3 500 kWh/an).

 

Production normalisée

Pour comparer facilement des périodes de temps sans tenir compte de la puissance du parc éolien, la meilleure façon est de se pencher sur le taux de charge. Si on prend l'énergie totale et qu'on imagine qu'elle est produite par des éoliennes qui tournent en continu à leur puissance maximale, on obtient le taux de charge. Le voici pour 2013, avec une distinction faite entre l'onshore et l'offshore, où le vent souffle de façon différente.

 

Eolien 2013 - Production normalisée - Taux de charge de 28,8%

Et par mois :

Janvier
Janvier 2013 - 32% de taux de charge

Février

Février 2013 - 36% taux de charge

Mars

Mars 2013 - 31% de taux de charge

Avril

34%

Mai

Mai 2013 - 25%

Juin

Juin 2013 - 26%

Juillet

Juillet 2013 - 16%

Août

Août 2013 - 13%

Septembre

Septembre 2013 - 20%

Octobre

36%

Novembre

34%

Décembre

46%

Année 2012

 

Couverture éolienne

Sur l’année, en moyenne, l’équivalent de 28 % ou 17 % de la Belgique auraient pu être couverts.

Découvrez ici le pourcentage des logements qui auraient pu être couverts par les éoliennes de la zone concernée.

 

  

 

Après avoir monitoré le parc wallon (541 MW) jusque février inclus, la météo des énergies renouvelables a eu accès aux données de production d’Elia et vous offre ensuite les statistiques pour les 1 078 MW du parc éolien belge (883 MW onshore + 195 MW offshore, au 1/01/13). En 2012, ce dernier a injecté dans le réseau environ 2,6 TWh d’électricité.


Le graphique indique le pourcentage de logements de la zone monitorée : 1 500 000 (pour la Wallonie) ou 4 700 000 (en Belgique), alimentés par la production éolienne : en vert clair pour des ménages URE    (2 200 kWh/an) et en vert foncé pour les ménages standards (3 500 kWh/an).

 

Production normalisée

Pour comparer facilement des périodes de temps sans tenir compte de la puissance du parc éolien, la meilleure façon est de se pencher sur le taux de charge. Si on prend l'énergie totale et qu'on imagine qu'elle est produite par des éoliennes qui tournent en continu à leur puissance maximale, on obtient le taux de charge. Le voici pour 2012, avec une distinction faite entre l'onshore et l'offshore, où le vent souffle de façon notablement différente.

 

Eolien 2012 - Production normalisée - Taux de charge de 28,38%

 

.

 

Et par mois :

Janvier
 

... les données d'Elia
n'étaient pas encore là.

 

Février

Février 2012 - 30% taux de charge

Mars

Mars 2012 - 19% de taux de charge

Avril

Avril 2012 -30% de taux de charge

Mai

Mai 2012 -22% de taux de charge

Juin

Juin 2012 - 25% de taux de charge

Juillet

Juillet 2012 - 24% de taux de charge

Août

Août 2012 - 21% de taux de charge

Septembre

Septembre 2012 - 24% de taux de charge

Octobre

Octobre 2012 - 32% de taux de charge

Novembre

Novembre 2012 - 35% de taux de charge

Décembre

Décembre 2012 - 44% de taux de charge

Année 2011

 

Découvrez ici le pourcentage des logements wallons qui aurait pu être couvert par les éoliennes du parc wallon.

  

 

En 2011, le parc éolien wallon a évolué de 442 MW en janvier à 490 MW en fin d’année. Il a produit plus de 1 TWh. Cette production alimente le réseau électrique auquel sont raccordés environ 1 500 000 logements en Wallonie.


Le trait vert clair indique le pourcentage de ménages URE (2 200 kWh/an) dont l’équivalent de la consommation a été couvert par le parc éolien wallon : 29 % des ménages wallons sur l’année.
Le trait vert foncé indique le pourcentage de ménages consommant 3 500 kWh par an (moyenne nationale) dont l’équivalent de la consommation a été couvert par le parc éolien wallon : 18 % des ménages wallons sur l’année.

 

Année 2010

 

Découvrez ici le pourcentage de logements wallons qui aurait pu être alimentés en énergie par les éoliennes du parc wallon.

  

 

En 2010, le parc éolien a évolué de 271 MW en janvier à 442 MW en fin d’année. Il a produit plus de 600 GWh. Cette production alimente le réseau électrique auquel sont raccordés environ 1 500 000 logements en Wallonie.


Le trait vert clair indique le taux de couverture pour des ménages consommant 2 200 kWh par an.

Le trait vert foncé indique le taux de couverture pour des ménages consommant 3 500 kWh par an.

 

Année 2009

 

Découvrez ici le pourcentage des logements wallons qui aurait pu être couvert par les éoliennes du parc wallon.

  

 

Avec 115 éoliennes pour une puissance installée de 202 MW en janvier, le parc éolien est passé à 145 éoliennes et 271 MW en septembre 2009 pour atteindre 296 MW fin 2009. Il a produit plus de 500 GWh en 2009.

 

L'équivalent de la consommation de 10 % des logements wallons fut produite par le parc éolien wallon sur l'année. Si on parle de ménages URE (2 200 kWh/an), on monte à 16 %... Ca ne vous donne pas envie d'économiser de l'énergie, ça ?